Rapport de la Fête Dahomey

fet dahomey

Avec un peu de retard et juste avant les prochaines fêtes pour les Marassas, je vous dresse le bilan des Fêtes Dahomey qui sera rapide. N’ayant pu récolter que 65 euros pour la fête avec deux qui suivent, nous avons fait simple pour l’offrande et réduit le nombre de jours de fête à 3 jours au lieu de 6 jours et de nous contenter d’un repas aux lwas c’est à dire une assiette sur 3 autels et d’allumer des lampes éternelles avec nos demandes. Cependant, comment dire, et comme dirait mon confrère Nathaniel, Mami Wata est une loa qui aime se faire gâté. Je sais que des deux pratiquants un seul à des rituels en cours avec elle et surtout pour cette fête là, une assiette c’est maigre, après si tu reçois des chips, faudra pas s’étonner ! Parce que quand on fait la demande de devenir milliardaire ce qui est possible avec Mami Watta, il faut arroser la graine… Il arrive (petit clin d’oeil à quelqu’un) que les Mami Watta offrent à quelqu’un de le rendre milliardaire, parce qu’elles ont confiance en la personne, parce que d’âme à âme, Mami Watta l’a choisi et elle seule sait pourquoi. Il n’y a rien à comprendre. On peut aussi quand ça ne vient pas tout seul, faire les efforts qui mettront Mami Watta dans de bonnes dispositions. Quand je parle des Mami Watta, je parle des femmes Mami Watta. Oui, il y a bien une différence entre les mambos Mami Watta et les Hougan ou Bokor Mami Watta : Les mambos Mami Watta sont des voyantes, des sorcières qui usent beaucoup des plantes et de la nature. Elles ont la particularité de rendre les hommes riches mais elles ne le sont pas forcément personnellement. Les hommes Mami Watta c’est plutôt l’inverse, ils ont la particularité de pouvoir être choisi d’une Mami Watta qui les rendra riche et célèbre, ou autre …  Les Mami Watta peuvent tout donner souvent par amour ou amitié car la personne leur inspire de bonnes choses. Mais les Mami Watta sont également des dominatrices et donc elles prennent très mal l’ingratitude de certains, elles peuvent alors tout reprendre ! C’est simple, si tu lui donnes des cacahuètes, elle rendra des chips ! On n’est pas là dans une pratique satanisme où on oblige les entités à obéir, on est dans une pratique de prêtrise dans laquelle on sert les esprits pour qu’ils nous servent !

Publicités

2 commentaires sur « Rapport de la Fête Dahomey »