La Sirène

The Siren, Yémanja, Mami Wata are figures of Siren in the vodou. They protége the businesses, the business, but can be used for the love. Freda the other one sometimes siren, sometimes was provided with leg will be much better for the love. Everything the years, in the new year, I am made a started bath the year in their honors. I advise you to make it so much. After midnight, cup of champagne in the hand and dressed in white, me returns me on the beach. There, I wash myself at first all the impurities amassed for the year in court. I address my Lwa asking her to wash me of all the dirts, stains, bad energies, wickedness which I shall have been able to meet during year with the water which washes everything ( the sea water). Then I light a white candle on the sand asking for more luck than a such who has a lot of chance, and finally I put back to her to the sea half a watermelon by making one wishes for year, if it takes it before the third wave it is gained. After that, I change and return to party. Here we are, a small rite simple to make once a year.

La Sirène, Yémanja, Mami Wata sont des figures de Sirène dans le vodou. Elle protége les commerces, les affaires, mais peuvent être utilisées pour l’amour. Freda une autre tantôt sirène, tantôt pourvu de jambe sera bien meilleure pour l’amour. Tout les ans, à la nouvelle année, je me fais un bain démarré l’année en leurs honneurs. Je vous conseille d’en faire autant. Après minuit, coupe de champagne à la main et vêtue de blanc, je me rend sur la plage. Là, je me lave d’abord de toutes les impuretés amassées depuis l’année en court. Je m’adresse à ma Lwa lui demandant de me laver de toutes les saletés, souillures, mauvaises énergies, méchancetés que j’aurai pu rencontrer durant l’année avec l’eau qui lave tout (l’eau de mer). Puis j’allume une bougie blanche sur le sable demandant plus de chance que un tel qui a beaucoup de chance, et enfin je lui remets à la mer une demi pastèque, en faisant un voeux pour l’année, si elle la prend avant la troisième vague c’est gagné. Après cela, je me change et retourne faire la fête. Voilà, un petit rituel simple à faire une fois par an.

Publicités

6 commentaires sur « La Sirène »

  1. Bonsoir
    Beaucoup de personnes font des pactes avec mami wata pour avoir la richesse,la celebrité etc… en échange ils doivent lui jurer fidelité ou sacrifier une partie de leur corps est ce vrai ?

      1. Ce genre de rituel je le fais à Port au Prince avec un groupe d’ami Hougan. Un très bon rituel coute chers. Si je dois effectué un gros rituel vraiment fort, je vais à Port au Prince. Evidement il y a le déplacement 1000 eu. Les offrandes et fournitures entre 500 et 1000 eu. Et une répartition de dons aux personnes présentes. entre 500 et 1000 eu. Bref, il faut compter entre 2000 et 3000 eu. Je dirais plus prêt de 3000 eu pour être vraiment sure. En fait, il y a aussi d’autres lwas qui peuvent t’accorder richesse et célébrité. Il y a également Baron Samedi qui apporte énormément de biens matériels, il règne sur plusieurs domaines. Je pencherai plus pour lui quoique il faut voir en fonction de ta demande.